COMMENT ÉVITER QUE SON CHIEN ABOIE ? (ASTUCES POUR CALMER UN CHIEN)

Publié le

                                          

En traitant votre canin, chienne ou votre chiot de meilleur animal de compagnie, certains d'entre eux, même s'ils sont très gentils par ailleurs, peuvent aboyer sans cesse. Les causes de ces aboiements sont multiples. Au mieux, ils sont dérangeants, au pire, ils créent une anxiété qui pourrait bien vous valoir des plaintes de la part des voisins. Pour les chiens, en cas d'aboiements intempestifs, il faut se demander quelle est la cause de ce comportement. Et lorsque vous vous demandez quoi faire, il va falloir trouver une astuce de « gestion du stress », c'est-à-dire une méthode pour corriger ce comportement. Ainsi, vous pourrez vivre pleinement et tranquillement votre relation avec votre animal préféré, sans déranger le voisinage.

Redevenez le dominant

Les aboiements pour attirer l'attention du maître sont fréquents lorsque tous les chiens aboient. Dans ce cas particulier, il faut cesser d'obéir à votre chien en cédant devant ses caprices. C'est vous, le maître et son éducateur ! Bien évidemment, rectifier son comportement sera d'autant plus long et difficile qu'il aura été mal éduqué. Alors, essayez de faire la différence entre un aboiement qui montrerait sa joie de se sortir et d'autres qui résonnent sans raison valable, comme vouloir monter sur le canapé ou attirer l'attention. Ne donnez jamais suite aux aboiements du chien qui aboie, quels qu'ils soient. Toute faiblesse de votre part gêne le travail d'éducation que vous avez entamé.

Récompensez son obéissance

Chaque fois que votre chien arrêtera son aboiement, récompensez-le. Par ce qu'on appelle le « réflexe de Pavlov », votre animal fera assez vite le lien entre son silence et la friandise. Ayez des calmantes ou une friandise en main au moment où il réussit à vaincre son stress. Le récompenser dès qu'il se comporte comme vous le voulez est un atout qui limite le stress de votre meilleur ami à quatre pattes qui hurle. Il comprendra vite. Félicitez votre chien à voix haute. Dites quelque chose comme : « C'est bien mon chien ! », tout en lui donnant sa friandise. Quand votre chien aura compris que le silence est toujours récompensé et que l'aboiement ne l'est jamais, augmentez progressivement l'espace de temps avant la friandise. Pour que votre méthode soit encore plus efficace, alternez les décalages dans le temps. Parfois, votre chien sera récompensé tout de suite, parfois au bout d'une minute, puis de 10 secondes… Ainsi, il saura qu'il y a de toute façon une récompense, mais il se moquera du temps à attendre : il sera plus serein. Comme rythme, vous pouvez enchainer 20 secondes, puis une minute, puis 30 ou 40 secondes.

Obligez votre chien à se comporter différemment

 En effet, pour dresser le chien, il faut remplacer ses pensées négatives par des bonnes. Si vous ne faites rien, vos techniques de relaxation pour chiens et chats ne seront pas dominants et votre chien adulte deviendra de plus en plus exigeant envers vous. C'est pourquoi il faut lui faire comprendre que vous n'êtes pas là pour lui obéir, qu'il fait fausse route et qu'il devra se comporter autrement. Ce dressage est souvent long, car les mauvaises habitudes sont difficiles à éradiquer. Forcer votre chien à vous obéir est la meilleure des parades pour agir contre son stress ou encore enlever le stress. Ainsi, si votre chien a pris la mauvaise habitude d'aboyer pour vous obliger à jouer avec lui, apprenez-lui à apporter lui-même son jouet préféré, à le poser par terre et à attendre sans aboyer que vous soyez disposé à jouer !

Aboiements du chien : pas de colliers anti-aboiement !

Si vous voulez empêcher un chien d'aboyer, le collier électrique semble pratique à première vue : lorsqu’il aboie, il reçoit immédiatement un stimulus. En fait, cette méthode donne surtout des résultats à court terme chez certains chiens. Toutefois, ces aides au dressage ne sont pas adaptées pour libérer du stress tous les chiens.

Pourquoi ? Le problème est que vous ne vous attaquez qu'au symptôme, pas aux sources du stress. Si votre chien aboie par insécurité, le collier anti-aboiement le rendra encore plus craintif dans une situation qui l'est déjà. Peut-être n'aboie-t-il plus, mais il est intérieurement atteint de panique. Si votre animal aboie parce qu'il n'est pas trop stressé, il cherchera un autre exutoire pour maintenir sa sérénité ou fuir le stress.

Un collier anti-aboiement n'est donc pas approprié et c'est pourquoi vous n’en trouverez pas chez vos voisins ayant une muselière à la place des colliers anxiolytiques.

Sachez reconnaitre les aboiements d'alerte

Ces derniers sont déclenchés par ce que le chien prend pour une intrusion dans son territoire de garde. Bien sûr, un chien de garde est utile et doit aboyer en cas de menace. Par contre, aboyer pour un rien, parce qu'il a entendu le facteur, des enfants qui jouaient ou des passants sur le trottoir, n'est pas, sur le long terme, acceptable, ni pour vous ni pour le voisinage. Un chien, en raison de ses sens très aiguisés, est capable de vous mettre en alerte par ses aboiements, sans avoir pour autant vu le supposé intrus. Il est capable de percevoir de loin une portière de voiture qui claque ou des gens qui parlent sur le trottoir. Certains chiens prennent cela pour une invasion de leur territoire et ils se mettent alors à aboyer. Ces aboiements d'alerte sont souvent accompagnés d'une posture agressive du chien qui à chaque aboiement s'avance un peu plus.

Apprenez à votre chien à se taire

Continuez à le dresser jusqu'à ce qu'il comprenne que le commandement « Tais-toi ! » signifie qu'il ne doit plus aboyer. Au bout de 10, 20 ou 30 commandements, il ne sera plus nécessaire d'associer à votre commandement la friandise. Cependant, de temps à autre, s'il obéit bien, récompensez-le, afin d'entretenir le bon comportement. Sinon, il faut continuer le dressage avec la récompense. Il est possible que votre chien obéisse ou finisse par obéir sans avoir de récompense en retour. Si c'est le cas, il ne faut jamais oublier de féliciter verbalement votre animal chaque fois qu'il vous écoute.

Vérifiez que votre chien n'est pas souffrant

Votre berger-allemand, par exemple, peut aboyer parce qu'il ne se sent pas bien ou bien parce qu'il est blessé ou malade. Les aboiements sont souvent caractéristiques stressantes. En ce cas, consultez au plus vite le vétérinaire pour vous aider à décupler les symptômes de stress pour vous en tant que propriétaire du chien et guérir son état de stress.

CONCLUSION

Certains chiens sont plus difficiles à calmer que d’autres. Si vous prenez soin dignorer votre chien lorsqu’il aboie, il peut parfois aboyer encore plus fort et plus longtemps. Si vous êtes capable de détecter les signes avant-coureurs d’aboiements, il vaut mieux le distraire et l’occuper avant qu’il ne commence sinon il vous sera difficile de le stopper ! Cette anticipation vous permet de le calmer. Mais cela ne marche pas à tous les coups, ce n’est valable que lorsque vous êtes avec l’animal. Si n’importe quelle technique de gestion du stress de cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire !


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.