Comment empêcher mon chien de détruire le jardin ?

Publié le

Le chien est considéré comme l’un des meilleurs amis de l'homme. Le lien que les chiens sont capables de créer avec les gens peut difficilement être rompu, car ils offrent une compagnie, une affection et une loyauté inconditionnelle presque impossible à comparer avec un autre type d'affection.

Cependant, qui n'a pas affronté un chien, que ce soit un chiot ou un adulte, qui est le désastre de la maison ? Au début, cela peut sembler adorable ou charmant, mais il arrive un moment où il est temps d'apprendre à votre animal les bonnes manières de vivre ensemble en paix.

C'est pourquoi, chez Mon Petit Compagnon, nous vous apportons quelques conseils pour empêcher votre chien de détruire le jardin, car nous savons à quel point il peut être chaotique de voir de l'espace dans la maison lorsque votre chien est trop excité en jouant parmi les plantes.

 

La première étape pour que votre chien arrête de détruire votre jardin est de comprendre pourquoi il le fait. On peut dire que l'une des principales raisons est que vous ne l'avez pas éduqué correctement pour qu'il soit parmi les plantes, il ne sait donc pas comment se comporter.

Il s'agit avant tout d'apprendre à votre chien, adulte ou chiot, que ce ne sont pas des jouets et qu'il n'a aucune raison de les détruire. Peut-être que cela semble difficile, mais ce n'est pas le cas. L'éducation doit commencer dès le plus jeune âge, mais ne vous inquiétez pas : un chien adulte peut aussi apprendre à respecter votre jardin.

 

L'autre partie du problème, en plus de l'éducation, ce sont les réactions que vous avez lorsque vous rentrez chez vous et découvrez votre jardin en désordre. Il est compréhensible que la réaction initiale soit de vous ennuyer et de gronder votre chien, mais cela ne fait qu'aggraver le problème.

 

Pourquoi ne pas lui crier dessus ou le punir ?

 

La nature du chien va l'amener à vouloir éviter le conflit qui l'entoure, il réagit donc avec le langage que vous avez sûrement déjà vu lorsqu'il assume son rôle de "coupable" : reste calme, baisse les oreilles, essaie de cacher, etc.

 

Votre chien ne réagit pas ainsi parce qu'il comprend ce qu'il a fait ou qu'il a honte, mais c'est sa façon de fuir la colère que vous lui déchargez et qu'il ne comprend pas.

 

Le gronder ne fera qu'aggraver le problème, car cela causera à votre chien des problèmes de stress liés à un comportement agressif de votre part, puisqu'il croira, à sa manière, que le lien qu'ils ont se détériore, alors il essaiera de tout libérer. Cette anxiété détruisant plus de choses, pas seulement vos plantes.

C'est pourquoi si vous voulez vraiment vous attaquer au vrai problème et empêcher votre chien de détruire le jardin, vous devez comprendre au préalable que son comportement a une raison qu'il faut détecter, et que votre compagnon à quatre pattes ne le fait en aucun cas exprès. Comme certains propriétaires d'animaux peuvent le croire paranoïaque lorsque la situation devient chronique, encore moins pour vous venger ou vous embêter.

Plus qu'un problème, c'est le symptôme que quelque chose ne va pas chez votre chien. Respirez profondément lorsqu'il détruit quelque chose et préparez-vous à découvrir ce qui lui arrive.

 

Quelle est la cause du comportement de votre chien ?

 

Le comportement de votre chien peut répondre à certains facteurs :

Tout d'abord, votre chien pourrait être tellement habitué à être tout le temps avec vous que la séparation lui cause trop d'anxiété, conduisant à une angoisse de séparation, qu'il essaie de libérer en détruisant vos affaires, ou dans ce cas, vos plantes, s'il s'agit d'un animal qui a libre accès au jardin. L'animal ne se sent pas capable d'être laissé seul pendant la journée.

L'ennui est une autre raison majeure d'avoir un chien destructeur de plantes. Si vous ne fournissez pas au chien la quantité de distractions dont il a besoin, avec des jouets à mâcher, des promenades, des courses et des jeux, il s'en prendra à tout ce qu'il voit dans votre jardin afin de brûler cette énergie accumulée. Demandez-vous si vous répondez vraiment à ses besoins, si vous le stimulez suffisamment et si vous lui accordez l'attention qu'il mérite.

Il peut également arriver que votre chien souffre d'une sorte de troubles digestifs ou d'estomac, alors mâchez instinctivement certaines plantes pour essayer de se sentir mieux. Vous devrez consulter le vétérinaire pour exclure cette possibilité.

De plus, le manque de vitamines peut l'inciter à grignoter les plantes, cherchant à couvrir la carence en nutriments avec elles.

Certains chiens sont plus sensibles que d'autres aux changements ou aux situations qui les causent de l'anxiété, comme les bruits forts, l'arrivée d'un autre animal ou d'une personne inconnue à la maison, un déménagement, entre autres facteurs. Pour essayer de libérer toute la peur et le stress que la nouvelle situation génère, vous pouvez le sortir sur votre jardin.

Dans le même ordre d'idées que le stress, garder votre chien constamment stimulé n'est pas non plus recommandé, car des changements soudains d'activité et l'hyperactivité elle-même le fera essayer de libérer toute cette tension par des comportements destructeurs.

D'autre part, il est important de rappeler que lorsque le chien est encore un chiot, la tendance à tout détruire avec des morsures est normale, en raison de l'inconfort causé par l’apparition des dents. Obtenir des jouets et des jouets de dentition sera essentiel à ce stade.

 

Que faire pour que votre chien ne détruise pas le jardin ?

 

Une fois que vous avez identifié la cause de son comportement destructeur, le moment est venu d'éduquer votre chien au respect du jardin à la maison.

En cas de problèmes digestifs, de croissance dentaire ou d'angoisse d'être seul toute la journée, il est préférable de se rendre chez un vétérinaire spécialiste pour prescrire les médicaments ou thérapies comportementales nécessaires, selon les cas.

 Au-delà de cela, il existe certaines astuces que vous pouvez appliquer à la maison pour améliorer le comportement de votre chien :

L'éducation est la chose la plus importante, donc dès le début, il est nécessaire que vous lui appreniez que les plantes et le jardin lui-même ne sont pas des jouets, mais des éléments de l'environnement. Comment le faire ? Tout d'abord, assurez-vous que lorsque vous l'emmenez dans le jardin, il est calme, afin que sa première réaction lorsqu'il est libre ne soit pas de s'en prendre à tout ce qui se trouve devant lui. C'est pourquoi s'il est anxieux à l'intérieur de la maison, lui ouvrir la porte du jardin dans cet état est une erreur. Au besoin, sortez-le en laisse jusqu'à ce qu'il se calme ou proposez-lui d'abord une longue promenade.

Une fois à l'extérieur, ayez sous la main des jouets et des objets pour le divertir, vous éviterez ainsi qu'il considère les plantes comme une source d'amusement. Que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur du jardin, promener votre chien et jouer avec lui l'aidera à rester énergique et à éviter l'ennui, ce qui se traduit par un animal en meilleure santé.

Une stratégie pour le distraire est la recherche, qui consiste à cacher de petits morceaux de nourriture dans la maison pour qu'il puisse passer la journée à les chercher. Cela l'exercera et l'occupera. De toute évidence, vous ne devez pas cacher la nourriture dans des endroits susceptibles d'être détruits en essayant de trouver la nourriture. C'est l'un des exercices de relaxation les plus recommandés par les éducateurs canins et les éthologues.

Il est important qu'il y ait un chemin, aussi petit soit-il, entre certaines plantes et d'autres, pour habituer le chien à s'y promener.

Pour éviter qu'il ne considère le jardin comme sa salle de bain privée, promenez-le plusieurs fois par jour pour faire ses besoins.

Si le problème de votre chien est l'anxiété due à une stimulation excessive, essayez de placer son lit et ses jouets dans des espaces de la maison éloignés des portes, afin qu'il n'ait pas à être attentif aux bruits venant de l'extérieur ou à rester attentif à ceux qui entrent et sortent la maison.

Si votre chien doit rester dans la cour pendant que vous n'êtes pas à la maison, placez quelque chose pour qu'il se cache et se sente en sécurité pendant votre absence, comme une caisse ou un chenil, afin qu'il ne ressente pas l'anxiété d'être tout seul dans la Cour.

L'option la plus sensée est de ne pas laisser votre chien sans surveillance dans le jardin. N'oubliez pas que le chien est un animal social qui ne doit pas vivre dans un jardin puisqu'il a besoin de sa "meute" ou de sa "famille" pour se sentir totalement heureux et en sécurité. Un chien constamment seul et isolé est non seulement sensible au stress et à l'anxiété, mais aussi à une foule de pathologies pouvant entraîner de graves problèmes de comportement. Avoir un chien ne veut pas dire avoir un être vivant enchaîné dans le jardin, souvenez-vous-en.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.