Comment choisir son chien ?

Publié le

Les chiens sont de merveilleux compagnons qui apportent de la joie à de nombreux foyers. Toutefois, vous devez vous assurer de choisir l’animal le plus adapté à votre famille et votre style de vie. Chaque race de chien a une personnalité, un tempérament et des besoins en activités physiques différents. Vous devez tenir compte de tous ces éléments quand vous choisissez un compagnon pour rejoindre votre famille. Si c’est votre première fois en matière d’adoption canine, cet article vous souhaite la bienvenue.

 

Décidez de la taille du chien à adopter

 

Une fois que vous aurez fait vos premières recherches et que vous aurez décidé qu’il est possible d’adopter un chien, vous devrez choisir la taille qui vous convient le mieux. Si vous n’avez que peu d’espace, vous n’aurez certainement pas envie d’avoir un très gros chien. Dans certains cas, même les appartements qui acceptent les chiens limitent leur taille. Réfléchissez à ce que vous voulez : un petit chien qui viendra se blottir sur vos jambes ou un gros chien pour effrayer les éventuels intrus ?

 

Sachez quels sont les besoins en exercices de la race

 

Parce que les chiens ont été élevés à des fins très différentes durant des siècles, ils ont des besoins en exercices très différents. En général, les races d’élevage (collies, chiens de berger), de travail (berger allemand) et de chasse (labradors, chiens d’arrêt) nécessitent beaucoup d’exercice et d’espace. Même les chiens plus petits comme les maltais ou les chihuahuas ont besoin d’exercices quotidiens. Naturellement, il existe des races connues pour leurs faibles besoins en activités physiques, parmi lesquelles de grands chiens comme le matin de Naples et de petits chiens comme le loulou de Poméranie. Si vous êtes actif, il peut être utile de vous tourner vers une race de chien active pour faire de longues séances de footing ou des randonnées avec vous. Si vous préférez vous blottir sur le canapé devant un film, choisissez une race qui saura satisfaire votre mode de vie décontracté. 

 

Considérez le tempérament de la race

La race d’un chien peut avoir un impact significatif sur sa personnalité. Certaines races, comme le braque de Weimar, sont tout simplement trop grandes et trop énergiques pour être entourées de jeunes enfants. Elles risquent de les bousculer. Les autres, comme l’akita, ont mauvais caractère et risquent de mordre les enfants turbulents qui ne savent pas interagir avec elles. Faites des recherches sur le tempérament de toutes les races que vous envisagez d’adopter pour savoir laquelle conviendrait à votre famille. Utilisez le Livre des origines français ou un autre registre d’élevage pour avoir une idée des caractéristiques particulières de chaque race.

 

Renseignez-vous sur les besoins de santé de chaque race

 

Chaque race de chien a ses propres problèmes de santé connus. Par exemple, les carlins sont connus pour avoir des blessures fréquentes aux yeux et des irritations ou douleurs chroniques parce qu’ils ont été reproduits pour avoir un visage très plat et des yeux globuleux. La grande taille du dogue allemand ainsi que sa poitrine profonde causent souvent des ballonnements douloureux et des torsions dans son estomac, ce qui nécessite des soins médicaux immédiats. Ils souffrent également de dysplasie de la hanche et du coude. Vous devez vous assurer que les problèmes de santé d’une race donnée seront tolérables pour vous. Puisque les bâtards ont plus de gènes différents, ils tendent à être plus sains que les chiens de race pure. Si vous ne souhaitez pas vous encombrer de problèmes génétiques, évitez autant que possible les chiens de race pure.

 

Prenez en compte l’entretien de chaque race

Les races à poil long comme les collies sont magnifiques, mais elles ont besoin d’un brossage régulier pour éviter que leurs poils ne s’emmêlent. Les nœuds ne sont pas seulement horribles, ils peuvent se transformer en nattes qui provoqueront de la douleur, de l’irritation et même des saignements ou des infections. Les races à poil court n’auront besoin d’être brossées que de temps en temps et peuvent être un meilleur choix si vous ne souhaitez pas passer beaucoup de temps sur le toilettage. Demandez-vous également si vous êtes prêt(e) à nettoyer toute la fourrure d’un chien à poil long. Le caniche est considéré comme un chien qui ne perd pas ses poils. Cependant, il doit être ramené régulièrement chez le toiletteur pour éviter que ses poils ne s’emmêlent. D’autres races auront également besoin d’être toilettées par un professionnel pour préserver la qualité de leur pelage.

 

Choisissez entre un chien de race pure et un bâtard

 

Un chien de race pure vous donnera une meilleure idée de ce que sera son tempérament puisque les chiens tiennent souvent de leurs parents. Si vous achetez un animal chez un éleveur, vous aurez également un meilleur accès à sa généalogie et à ses antécédents médicaux, ce qui vous aidera à prévoir les problèmes de santé. Toutefois, si vous n’avez pas de race spécifique en tête, considérez l’adoption d’un chien abandonné. La plupart des chiens dans les refuges sont des croisés ou « bâtards ». Adopter un animal dans ce genre d’endroit vous permettra d’aider votre communauté en vous occupant d’un chien délaissé ou errant. En général, le personnel du refuge sera en mesure de vous parler des tempéraments et des comportements des chiens dont il a la charge. Même sans les caractéristiques de la race, vous devriez pouvoir vous faire une bonne idée de la personnalité d’un chien.

 

Choisissez un chien en fonction de son âge

Le dernier facteur à considérer avant d’adopter un chien est de savoir si vous voulez un chiot, un chien adulte ou un vieux chien. Il y a divers avantages et inconvénients à posséder chacun d’eux. Les chiots sont adorables et peuvent grandir avec les enfants pour créer des souvenirs et des liens durables. C’est également beaucoup de travail au début et une formation minutieuse est nécessaire pour s’assurer qu’ils ne présenteront aucun risque à la maison une fois qu’ils sont adultes.

 

Conclusion

 

Pour être futur propriétaire de chiens, vos propres choix canins doivent dépendre de plusieurs facteurs abordés dans cet article. Avec un chien adulte, il peut être difficile de vaincre les vieilles habitudes, mais il est également possible qu’il ait déjà acquis la propreté ! Ils sont également plus calmes que les chiots et ne nécessitent pas autant de surveillance. Les chiens âgés auront probablement des problèmes de santé, mais ils feront de merveilleux compagnons affectueux pour les personnes âgées ou celles qui mènent une vie sédentaire. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le commenter.

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.