Comment les chattes font bébé ?

Publié le

Votre minette attend une portée ? Vous êtes sûrement excité à l'idée de la naissance des chatons, mais vous vous demandez comment cela se passe réellement ? Pas de panique : voici un guide complet pour vous maintenir au courant du processus de l’accouchement des bébés chez les chattes.

Avant l’accouchement

En général, cette étape survient entre moins de 60 et 70 jours environ après la saillie de la chatte. Ainsi, à partir de 65 jours de gestation, vous devriez déjà observer les premiers signes indiquant que le "travail" de mise bas a commencé. Si ce n'est pas le cas, il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour s'assurer du bon déroulement de la gestation non césarienne, surtout en période de chaleur.

Quelques jours avant l’imminent accouchement, la maman femelle va commencer à s'isoler et à rechercher un endroit calme pour mettre ses petits au monde, à l'écart du bruit et de l'agitation parce qu’elle est une chatte en chaleur. Il peut arriver de constater une baisse d'appétit chez la chatte durant cette phase préparatoire et, à mesure que la date approche, elle peut sembler plus agitée que d'habitude.

Un à deux jours avant l’accouchement, les contractions débutent et vous pourrez voir votre féline préparer le "nid" destiné à recevoir les bébés chat, d'où l'importance de lui proposer une caisse à mise bas, de préférence à un autre endroit que son panier habituel. Quand les contractions deviennent plus intenses et plus rapprochées, il est possible de constater une accélération de la respiration, une dilatation des pupilles et un ronronnement plus insistant. Si jamais la chatte ne se tranquillise pas à l'approche de l'accouchement, ce comportement anormal devra vous alerter.

 

Déroulement de l’accouchement chez les chattes

La naissance des chatons se déroule en trois phases : le début du "travail", la phase d'expulsion des chatons, et enfin, l'expulsion des placentas. Il arrive également que les placentas soient évacués un par un entre chaque naissance. La première phase correspond à l'ouverture du col de l'utérus, au cours de laquelle la chatte peut se montrer inquiète et agitée, comme nous l'avons vu. Puis, avec l'augmentation des contractions, les premières eaux sont libérées.

En principe, lors de cette seconde phase, la maman se calme et commence à se lécher la vulve : elle est prête à expulser les petits. Ces derniers peuvent sortir avec la tête ou le bassin en premier, toute autre posture étant anormale et risquant d'entraîner des complications. Si vous voyez que votre minette s'efforce d'expulser et qu'aucun bébé ne sort malgré l'intensité des contractions abdominales, il est probable qu'un fœtus soit bloqué. Au-delà d'une heure de contractions sans expulser de chaton, appelez le vétérinaire au plus vite.

Sachez cependant que la durée de l'accouchement peut être variable, les chatons sortant généralement avec un écart de dix minutes à une heure. Il ne faut donc pas s'alarmer trop vite. À l'expulsion, les bébés peuvent être entourés de leur poche fœtale, mais ils peuvent aussi naître nus ou attachés par le cordon ombilical, sans poches. La mère sait alors ce qu'elle doit faire : si le petit est encore dans sa poche, elle va déchirer la membrane et le lécher pour stimuler sa respiration. Si elle ne le fait pas, il vous faudra le faire à sa place rapidement pour qu'il n'étouffe pas, et le frotter dans une serviette s'il ne respire pas.

Lorsque le travail semble terminé, il est essentiel de compter les placentas une fois expulsés, afin de s'assurer qu'aucun bébé chat n'est resté bloqué. Lors de cette troisième et dernière phase, la mère va expulser puis manger toutes les annexes fœtales : placentas, poches et cordons ombilicaux. Enfin, elle devrait se relaxer et commencer à allaiter les chatons.

 

 Quelques jours après la naissance du bébé chat

Suite à l’accouchement, il est normal de constater chez la chatte des écoulements de couleur rouge-brun durant deux à trois semaines après l'accouchement. Tout autre écoulement de couleur suspecte peut être signe d'une infection, surtout s'ils s'accompagnent d'une baisse persistante de forme et d'appétit.  

Les besoins nutritionnels de la chatte doivent être adaptés pendant la phase de lactation : elle verra son appétit considérablement augmenté, et aura besoin d'une nourriture riche, capable d'apporter les éléments nutritionnels essentiels au développement des petits, mais aussi à sa propre nutrition. Il existe des gammes de croquettes vétérinaires spécialement conçues pour la phase d'allaitement, mais on peut aussi donner des croquettes "junior" qui ont l'avantage d'être très riches et très équilibrées.

L'accès à la nourriture doit être permanent et les quantités données à volonté, la chatte connaissant ses propres besoins. Assurez-vous que votre minette s'occupe bien de ses chatons : elle doit les lécher plusieurs fois par jour et absolument les laisser téter. En cas de doute, vérifiez la présence de lait en pressant doucement les mamelles. Si la chatte semble manquer de lait, consultez votre vétérinaire qui vous fournira du lait maternisé adapté aux chatons.

Enfin, si votre minette a eu des petits prématurés, n'hésitez pas à les placer vous-mêmes devant les mamelles pour qu'ils se nourrissent ; plus faibles que les autres, ils n'ont souvent pas la force de se rendre jusqu'aux mamelles, ni même de téter. Malheureusement, les petits élevés au lait artificiel sont plus fragiles et risquent de mourir, mais il y a aussi de nombreuses réussites. Sachez toutefois que l'allaitement artificiel représente un travail de chaque instant et que le succès n'est jamais garanti : demandez d'abord conseil à votre vétérinaire.

         

Et si tout ne se passe pas au mieux

Si votre chatte est assez sensible, anxieuse et stressée de nature, il existe des moyens pour l’aider à devenir plus tolérante vis-à-vis de son bébé, il faudra qu’elle apprenne à vivre avec, même si c’est sa toute première expérience.

Ou, malgré tout, si votre chatte ne vous semblait pas se détendre et s’accommoder de cette nouvelle situation, votre vétérinaire pourrait vous aider.

En Résumé

Si dès le début, votre chatte vous parait terrorisée, qu’elle reste cachée tout le temps, il faudrait qu’il puisse prendre confiance dans le calme seulement en votre présence. Pendant les siestes de son bébé par exemple, lorsque vous êtes là et disponible, attirez-la avec une friandise et faites le jouer jusqu’à ce qu’il soit à l’aise, faites-lui des caresses, passez un moment privilégié avec lui. Enfin, vous pouvez lui proposer une cure de complément alimentaire antistress pendant quelques semaines. Vous pouvez commencer cette cure dès les derniers mois de sa grossesse, car les changements avant la naissance peuvent déjà être source de stress pour votre chatte. En espérant que ce guide vous ait été utile, n’hésitez pas à le commenter.

 Pouvant vous Intéresser :

Bacs à Litière

Lit pour Chat

Cage de transport pour chats


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.